Ecoute, Empathie et Bienveillance, apports de la Communication NonViolente en médecine générale".

Mardi 1er septembre 2015, par Frédéric pour l’ACNV // TEMOIGNAGES

Bonjour à vous,

J´ai soutenu en 2014 ma thèse de Médecine Générale intitulée "Ecoute, Empathie et Bienveillance, apports de la Communication NonViolente en médecine générale".

Avec la joie d´exposer dans le monde médical les résultats d´une étude interviewant sept médecins généralistes formés à la CNV, ainsi que quelques éléments de réflexions comme "La sincérité de l’intention est essentielle : il s’agit de créer une relation de qualité au service du patient, d’être dans une attitude empathique ouverte et bienveillante, à l’écoute non simplement du symptôme, mais de l’être humain qu’est le patient..."

Extrait du résumé :

"Les résultats montrent une amélioration de la qualité des soins ; le patient devient plus responsable dans la prise en charge de sa santé, et peut bénéficier des effets d’une médecine centrée sur le patient, qui considère le symptôme comme l’expression d´une souffrance plus large et le malade comme plus important que sa maladie. Le médecin développe ses compétences en communication et ses qualités relationnelles et humaines ; il devient plus conscient, présent à lui, aux autres et à la vie en général. Dans le cadre professionnel, la CNV a toute sa place dans l’éducation thérapeutique, elle est une aide pour la gestion des conflits ou situations délicates entre le médecin et son patient ou d´autres intervenants, ainsi que pour la gestion du temps. De plus, elle entraîne une amélioration de la satisfaction des différents interlocuteurs et a aussi des répercussions positives sur le plan extra-professionnel. Ainsi elle constitue également un moyen de prévention du burn-out et a un retentissement considérable potentiel dans les enjeux d’économie de la santé et de santé publique.

La généralisation de formations de ce type lors des études médicales ou de la formation continue, permettrait, outre l’épanouissement des médecins, d’aller dans le sens d’une médecine qui intègre les avancées scientifiques et la prise en compte du patient dans sa globalité. Cette conciliation entre efficacité et préservation de la dimension humaine se fait pour le plus grand bien du système de soins et de ses différents acteurs."

La soutenance a eu lieu le 2 octobre... dans une très belle ambiance de joyeuse sérénité et bienveillance.

La thèse a eu la mention TB et les félicitations du Jury.

Merci à Marshall, Pascale, Godfrey et tant d´autres.

Merci à vous, Sandra